Montréal en Bourgogne  © site officiel de la  commune de Montréal - Yonne - 89 420

Montréal en Bourgogne


 Au cœur de la Bourgogne, au sud du département de l’Yonne


agenda tourisme Commerces  artisans et artistes associations les services

La Collégiale Notre Dame

Construite au cours de  la seconde moitié du XII° siècle, au retour de la deuxième croisade  prêchée par St Bernard à Vézelay, la Collégiale Notre Dame de l'Assomption est un monument de style transition ; le  portail est plein cintre et les voûtes sont de style ogival primitif.  

Violet le Duc qui la restaura au siècle dernier, estimait qu'elle était "entre les monuments de la Bourgogne un de ceux qui présentent le plus d'intérêt"

De belles croix ajourées se dressent aux quatre pignons de l'édifice

 

 



 

Ce qui fait surtout la renommée de la Collégiale Notre  Dame de Montréal, ce sont ses 26 stalles en ch êne, ses 8 bas reliefs et 5 groupes en ronde bosses, exécutés dans la première moitié du XVI° siècle par deux artisans de Nuits sur Armançon, les frères Rigolley, C'est très certainement grâce à la générosité du roi François 1° lors de son deuxième séjour à Montréal que nous les possédons.

Elles représentent des scènes de l'ancien et du nouveau testament ainsi que des allégories.

 

En partant de la droite face à l'autel :

L'adoration des mages avec l'Enfant Jésus,Marie et Joseph *

 

 

Le baptême de Jésus Christ par St Jean Baptiste



 

David terrassant un lion


Les buveurs (Les Frères Rigolley) sculpteurs des stalles se seraient représentés eux-mêmes

 

 

 

L’atelier de Joseph à Nazareth avec Jésus qui apprend à marcher  

 et Marie qui brode



 

 

Jésus appuyé au puits de Jacob demande à boire à la Samaritaine


à gauche de l'autel sont représentés :

 


Adam et Ève au paradis terrestre

Présentation de Jésus au temple


 

 


 

Allégorie "le vice et la vertu"

les personnages au lutrin


 

 



Allégorie "les lions se disputent un os"

symbolisant les grands se disputant le pouvoir

 

 

Marie rend visite à sa cousine Élisabeth (visitation)

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

 


Elles représentent des scènes de l'ancien et du nouveau testament ainsi que des allégories.

En partant de la droite face à l'autel :

 

Le baptême de Jésus Christ par St Jean Baptiste

L'adoration des mages avec l'Enfant Jésus, Marie et Joseph *

David terrassant un lion

L’atelier de Joseph à Nazareth avec Jésus enfant et Marie.

Les buveurs (Les Frères Rigolley sculpteurs des stalles se seraient représentés eux-mêmes)

Jésus appuyé au puits de Jacob demande à boire à la Samaritaine.

 

à gauche de l'autel sont représentés :

 

Adam et Ève au paradis terrestre

Présentation de Jésus au temple *

Allégorie "le vice et la vertu"

les personnages au lutrin

Marie rend visite à sa cousine Élisabeth (visitation)

Allégorie "les lions se disputent un os"

Les Anges annoncent aux bergers la naissance de l’enfant Jésus.

 

les miséricordes sont toutes différentes et très intéressantes à observer.

 

 

un peu de patience, dans quelques temps vos devriez pouvoir les admirer sur ce site.

Ce qui fait surtout la renommée de la Collégiale Notre Dame de Montréal, ce sont ses 26 stalles en chêne, ses 8 bas reliefs et 5 groupes en ronde bosses, exécutés dans la première moitié du XVI° siècle par deux artisans de Nuits sur Armançon, les frères Rigolley, C'est très certainement grâce à la générosité du roi François 1° lors de son deuxième séjour à Montréal que nous les possédons.

Elles représentent des scènes de l'ancien et du nouveau testament ainsi que des allégories.

les miséricordes sont toutes différentes et très intéressantes à observer.

Depuis ces dernières années des oeuvres récentes  y ont été placées ;

Une vierge romane, en noyer, réalisée par  Mr Bouzeran ,  sculpteur à Beaune,

Une croix de procession et une réserve eucharistique ciselées par un MOF Mr Legouy

Un haut relief représentant Jean Paul II sculpté par François Rouillot  d’Island (près de Vézelay)